Site internet de Halakha et de santé féminine de NishmatIn memory of Chaya Mirel bat R' Avraham

  • Hebrew
  • English
  • Espnaol
  • Francais
Menu

Halakhot supplémentaires

Nous vous  présentons ici des détails supplémentaires à propos des halakhot concernant les vessatot. Il est important de bien avoir compris les halakhot de base concernant les calculs avant d’aborder cet article.

 

Cycles longs

Si, pendant trois mois consécutifs, la longueur du cycle d’une femme est supérieure à 32 jours, elle aura établi un motif répété dans lequel ses règles débutent après le yom ha’hodech. Nous pouvons donc présumer qu’elle n’aura pas ses règles avant le yom ha’hodech le mois prochain également. Cette femme n’aura donc plus besoin d’observer la vesset du yom ha’hodech.

Selon certaines autorités, une telle femme sera exempte d’observer l’onah beinonit pour la même raison. Il faudra cependant poser une question spécifique. En tout état de cause, la femme continuera à observer la vesset haflagah.

 

 

Un intervalle court après un intervalle long.

Nous avons vu qu’une femme ayant une vesset ché’eino kavoua n’observe la date du ‘hodech (mois) et de la  haflagah (intervalle) que pour le cycle suivant. Le cycle d’après ces dates seront calculées selon la nouvelle date du mois et le nouvel intervalle. Cependant, il existe un débat concernant le cas où une femme a un intervalle long suivi par un intervalle court.

 

Selon l’opinion moins stricte, une vesset haflaghah n’est plus observée dès qu’une femme a ses règles un autre jour que celui de la vesset, qu’il soit plus tôt ou tard que prévu. Le mois suivant, il suffit de noter la haflagah la plus récente (dans notre exemple, 33 jours). Il n’est pas nécessaire de se rappeler des intervalles longs des cycles précédents.

 

Selon l’opinion stricte, la vesset haflagah continuera à être observée en plus du nouvel intervalle plus court jusqu’a ce que l’onat perichah pour cet intervalle long se passe sans que les règles ne débutent. Tant qu’elles subviennent avant l’onat perichah cette vesset pour l’intervalle long continue à être observée

Prenons par exemple un intervalle de 42 jours. Le prochain cycle, la femme a ses règles après 33 jours seulement. Comme elle n’est pas arrivée au 42ème jour sans avoir eu ses règles, elle n’a pas, de fait, déraciné cet intervalle. Le mois suivant, il lui faudra donc observer la haflagah le 33ème jour. Mais il lui faudra également indiquer le 42ème jour sur son calendrier, et si ce jour devait arriver avant qu’elle n’ait eu ses règles, il sera observé comme onat perichah.

En théorie, une femme pourrait avoir à se rappeler cet intervalle long pour des années, jusqu’à ce qu’elle expérience un intervalle plus long. En pratique, la coutume est de s’en rappeler pour trois cycles seulement.

 

Une vesset kavoua dormante

Nous avons vu que si la date d’une vesset kavoua passe par trois fois sans qu’il n’y ait de saignement, alors la vesset kavoua est «déracinée» et il n’est plus nécessaire de l’observer. Par contre, dans le cas où une femme aurait eu de nouveau son flux menstruel selon l’ancien schéma, la vesset kavoua sera rétablie immédiatement, même si ceci n’arrive qu’une seule fois. Ceci s’appelle une vesset kavoua dormante.

Une vesset kavoua ne peut être définitivement déracinée que si une nouvelle vesset kavoua est établie. Ainsi, il est bon d’indiquer sur la première page du calendrier des vessatot annuel quelle était la vesset kavoua la plus récente (par exemple le 4 du mois, ou un intervalle de 34 jours)

 

Une vesset prolongée

Selon certaines autorités, si une femme a de manière consistante ses règles dans une fourchette de trois jours ou moins, il est possible qu’elle ait une vesset prolongée. Une telle vesset devra donc être observée pour la duration de cette fourchette durant laquelle la femme attend ses règles. Cette situation est particulièrement fréquente chez des femmes utilisant un contraceptif hormonal (par exemple si une femme a toujours ses règles deux ou trois jours après la prise de la dernière pilule active). Si une femme pense que cette règle pourrait lui être applicable, il lui faudra poser une question spécifique.

 

Pour les usagers de filtres internet : Ce site traite de sujets sensibles que certains services filtrent sans indication visuelle. Une page apparaissant comme étant 100% complète pourrait manquer des informations halakhiques ou médicales critiques. Afin d’être certaine de voir tout le contenu de la page, veuillez indiquer à votre service de ne pas filtrer toutes page sous le titre yoatzot.org.
Toute information de santé ou relative à la santé émanant du site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha est destinée à être indicative et ne doit pas être utilisée comme substitut à une consultation chez votre  professionnel de la santé. Les avis exprimés ont pour but de donner une base de données afin de permettre aux individuels de pouvoir discuter de leur condition médicale avec leur médecin et ne sont pas à prendre comme recommandations individuelles. Bien que tous les efforts soient déployés afin que tout le matériel contenu sur le site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha soit exact et à jour, celui-ci est présent pour la commodité de l’utilisateur et se saurait être considéré comme officiel. Toute recommandation médicale doit être obtenue par le biais d’un professionnel de la santé reconnu.