Site internet de Halakha et de santé féminine de NishmatIn memory of Chaya Mirel bat R' Avraham

  • Hebrew
  • English
  • Espnaol
  • Francais
Menu

Quand se préparer ?

Ainsi qu’il est indiqué dans  Horaires et Planification, il n’est possible de s’immerger dans le mikveh qu’à la nuit tombée.

Dès lors, quel est le moment où il faut faire la ‘hafifah (préparatifs au mikveh)?

Le Talmud cite deux opinions. Selon la première, les préparatifs doivent être faits à la nuit, immédiatement avant le iyoun (inspection) et l’immersion. Ceci minimise la possibilité qu’une ‘hatsitsah se loge sur le corps, entre la ‘hafifah et l’immersion. La deuxième opinion, par contre, indique que la ‘hafifah devrait être faite plus tôt durant l’après-midi, avant qu’il ne soit possible de s’immerger. Ceci permet d’éviter de se préparer trop rapidement, ou sans y mettre le soin nécessaire, parce qu’étant pressée de s’immerger.

L’idéal est de suivre les deux opinions à la fois, en commençant les préparatifs un peu avant le coucher du soleil et en les finissant une fois la nuit juste tombée, afin de s’immerger immédiatement après. Il est également possible de faire certains préparatifs dès le matin (comme se couper les ongles par exemple) et de faire le reste à la nuit. Evidemment, une planification précise peut s’avérer difficile lorsque l’on prend en compte les obligations du quotidien. D’ailleurs, il est parfaitement acceptable d’effectuer la ‘hafifah entièrement de jour, ou entièrement de nuit, tant que le temps imparti pour ce faire permet que la ‘hafifah soit effectuée de manière détendue et dans les moindres détails.

Selon certaines autorités, si la ‘hafifah est commencée à la nuit, le processus entier doit prendre au moins une heure. Ce minimum a été fixé comme une précaution supplémentaire, afin d’éviter de se presser durant la ‘hafifah.

Si vous prévoyez de vous épiler au rasoir ou à la cire avant le mikveh, il est préférable de le faire un peu en avance : le jour avant l’immersion ou le matin de l’immersion. Ainsi, il n’y aura pas à craindre que des restes de poils ou de cire adhèrent toujours au corps. Il est également possible de se couper les ongles un ou deux jours en avance, ceux-ci ne repoussent pas si vite.

Même dans le cas où la ‘hafifah est faite en avance, il faut s’inspecter juste avant le mikveh, afin de garantir qu’aucune ‘hatsitsah (barrière) n’est demeurée ; il faut également se peigner et se mouiller les cheveux juste avant l’immersion.

Le processus entier de la ‘hafifah prend entre 30 et 90 minutes pour la majorité des femmes. Si vous avez besoin de plus de deux heures pour vous préparer pour le mikveh, il est possible que vous soyez excessivement stricte et il est bon de consulter un rabbin ou une yoetzet halakha afin de vérifier si tous vos préparatifs sont bien nécessaires.

Il arrive parfois que le moment de la ‘hafifah soit affecté par d’autres considérations halakhiques telles que Chabbat et Yom Tov. Nous les traitons ici.

Pour les usagers de filtres internet : Ce site traite de sujets sensibles que certains services filtrent sans indication visuelle. Une page apparaissant comme étant 100% complète pourrait manquer des informations halakhiques ou médicales critiques. Afin d’être certaine de voir tout le contenu de la page, veuillez indiquer à votre service de ne pas filtrer toutes page sous le titre yoatzot.org.
Toute information de santé ou relative à la santé émanant du site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha est destinée à être indicative et ne doit pas être utilisée comme substitut à une consultation chez votre  professionnel de la santé. Les avis exprimés ont pour but de donner une base de données afin de permettre aux individuels de pouvoir discuter de leur condition médicale avec leur médecin et ne sont pas à prendre comme recommandations individuelles. Bien que tous les efforts soient déployés afin que tout le matériel contenu sur le site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha soit exact et à jour, celui-ci est présent pour la commodité de l’utilisateur et se saurait être considéré comme officiel. Toute recommandation médicale doit être obtenue par le biais d’un professionnel de la santé reconnu.