Site internet de Halakha et de santé féminine de NishmatIn memory of Chaya Mirel bat R' Avraham

  • Hebrew
  • English
  • Espnaol
  • Francais
Menu

Manger et boire à Kippour

Question

Bonjour,

Je suis enceinte et à l’approche de kippour j’ai demandé à mon gynécologue si je peux jeûner.
Il m’a répondu qu’il me le déconseille fortement.
Que faire ?
Quelles sont les quantités autorisées à manger ? Boire ? Que manger ?

Merci beaucoup.

 

Réponse

Bonjour,

Une femme ne sera autorisée à ne pas jeûner que dans le cas où le jeûne risque de la mettre en danger ou lui provoquer une fausse couche. Dans le cas d’une grossesse normale ou la maman est en bonne santé, le jeûne n’est pas un danger.

S’il y a eu des complications durant cette grossesse, qu’il y en a eu durant des grossesses précédentes ou qu’il existe d’autres problèmes médicaux, il faudra en tenir compte. C’est pourquoi il serait de loin préférable de poser votre question de vive voix à une autorité halakhique en précisant tous ces détails, après avoir demandé l’avis du médecin à qui vous aurez expliqué l’importance de ce jeûne.

Dans le cas où la conclusion sera qu’il faut suivre l’avis du medecin, la quantité du chiour pour boire est une bouchée : ceci est mesuré en remplissant la bouche et les joues de liquides, le transvasant dans un verre à mesurer, et en divisant le résultat par deux. Il est possible et même recommandé de prendre les liquides à haute teneur nutritionnelle et non juste de l’eau.

S’il est nécessaire de manger, une femme peut manger jusqu’à 30cc à la fois (environ la taille d’une petite boîte d’allumette). La aussi, vous privilègerez les aliments à haute teneur nutritionnelle.

Idéalement ces quantités devront être prise à des intervalles de 9 minutes au moins (entre chaque liquide et liquide et chaque solide et solide ; il n’est pas nécessaire d’attendre un intervalle entre manger et boire).

Certaines opinions permettent des intervalles plus courts et il convient donc de vérifier avec son rabbin si cela s’applique dans le cas de la personne.

 

Ketiva Ve’hatima tova

Pour les usagers de filtres internet : Ce site traite de sujets sensibles que certains services filtrent sans indication visuelle. Une page apparaissant comme étant 100% complète pourrait manquer des informations halakhiques ou médicales critiques. Afin d’être certaine de voir tout le contenu de la page, veuillez indiquer à votre service de ne pas filtrer toutes page sous le titre yoatzot.org.
Toute information de santé ou relative à la santé émanant du site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha est destinée à être indicative et ne doit pas être utilisée comme substitut à une consultation chez votre  professionnel de la santé. Les avis exprimés ont pour but de donner une base de données afin de permettre aux individuels de pouvoir discuter de leur condition médicale avec leur médecin et ne sont pas à prendre comme recommandations individuelles. Bien que tous les efforts soient déployés afin que tout le matériel contenu sur le site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha soit exact et à jour, celui-ci est présent pour la commodité de l’utilisateur et se saurait être considéré comme officiel. Toute recommandation médicale doit être obtenue par le biais d’un professionnel de la santé reconnu.