Site internet de Halakha et de santé féminine de NishmatIn memory of Chaya Mirel bat R' Avraham

  • Hebrew
  • English
  • Espnaol
  • Francais
Menu

Allaitement et niddah

L’allaitement est reconnu par les principales organisations de santé comme étant la nutrition infantile optimale. Il est bénéfique tant pour la mère que l’enfant. Parce qu’il est bénéfique pour la santé, l’allaitement est également recommandé halakhiquement. L’allaitement peut également repousser le retour des couches suivant un accouchement et a un certain effet contraceptif.

Bien que le terme hébeu minéket veuille littéralement signifier “une femme qui allaite”, la catégorie de minéket se repose sur le statut postpartum de la femme et inclus toute femme durant les 24 mois suivant l’accouchement, qu’elle allaite ou non. De même, une femme allaitant après cette période ne sera pas considérée minéket non plus.

 

Lois de niddah pour la femme allaitante

Après que le saignement postpartum (lochies) se soit arrêté, de nombreuses femmes ne menstruent pas pendant un certain nombre de mois. Pour des raisons hormonales, une femme allaitante recommencera à avoir ses règles plus tard qu’une femme n’allaitant pas.

La halakha, ainsi que nous l’avons écrit, ne dépend pas de si la femme allaite ou pas. Plutôt, durant les premiers 24 mois suivant la naissance la femme est considérée minéket (femme allaitante). Passé ces 24 mois elle ne le sera plus.

Une minéket à le statut halakhique de messouléket damim (ne menstruant pas). Elle n’a pas besoins d’anticiper ses règles et n’observe pas les onot perichah suivant la cessation du saignement post partum.Cependant, si elle a ses règles durant cette période, alors le mois prochain elle devra observer la date du mois (yom ha’hodech) comme onat perichah. Après un deuxième cycle elle y ajoutera la date de l’intervalle (haflagah). Elle devra demander à son rabbin si elle soit ou non observer la onah beinonit également car il existe différentes opinions concernant cette onah.

Une minéket n’établira pas un cycle fixe (vesset kavoua) même si elle a ses règles selon un schéma fixe.

Si elle avait déjà une vesset kavoua avant de tomber enceinte, celle-ci est suspendue durant la grossesse et l’allaitement. Dans la plupart des cas, elle sera réinstallée 24 mois après l’accouchement.

 

.

Pour les usagers de filtres internet : Ce site traite de sujets sensibles que certains services filtrent sans indication visuelle. Une page apparaissant comme étant 100% complète pourrait manquer des informations halakhiques ou médicales critiques. Afin d’être certaine de voir tout le contenu de la page, veuillez indiquer à votre service de ne pas filtrer toutes page sous le titre yoatzot.org.
Toute information de santé ou relative à la santé émanant du site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha est destinée à être indicative et ne doit pas être utilisée comme substitut à une consultation chez votre  professionnel de la santé. Les avis exprimés ont pour but de donner une base de données afin de permettre aux individuels de pouvoir discuter de leur condition médicale avec leur médecin et ne sont pas à prendre comme recommandations individuelles. Bien que tous les efforts soient déployés afin que tout le matériel contenu sur le site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha soit exact et à jour, celui-ci est présent pour la commodité de l’utilisateur et se saurait être considéré comme officiel. Toute recommandation médicale doit être obtenue par le biais d’un professionnel de la santé reconnu.