Site internet de Halakha et de santé féminine de NishmatIn memory of Chaya Mirel bat R' Avraham

  • Hebrew
  • English
  • Espnaol
  • Francais
Menu

Mikveh et Yom Kippour

Mikveh et Yom Kippour
Yom Kippour est l’une deux nuits de l’année juive où il est interdit d’aller au mikveh.

En conséquence, si une femme a effectué son hefsek taharah le diimanche 20 septembre, il lui faudra repousser son mikveh à l’issue du jeûne (lundi 28 septembre au soir).

Elle pourra mettre des sous vêtements de couleur dès dimanche soir et n’aura pas besoin de faire de vérifications supplémentaires lundi.
Il est important de prendre en compte que puisque les femmes dont le soir du mikveh est prévu à l’issue de Kippour y seront aussi, il risque d’y avoir plus de monde que d’habitude. De plus, il est bon de vérifier avec son mikveh si les horaires sont différents de l’habitude, en particulier en cette période de Covid-19.
Pour toute question, nous restons à votre disposition.
Gmar ‘hatima tova!

Pour les usagers de filtres internet : Ce site traite de sujets sensibles que certains services filtrent sans indication visuelle. Une page apparaissant comme étant 100% complète pourrait manquer des informations halakhiques ou médicales critiques. Afin d’être certaine de voir tout le contenu de la page, veuillez indiquer à votre service de ne pas filtrer toutes page sous le titre yoatzot.org.
Toute information de santé ou relative à la santé émanant du site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha est destinée à être indicative et ne doit pas être utilisée comme substitut à une consultation chez votre  professionnel de la santé. Les avis exprimés ont pour but de donner une base de données afin de permettre aux individuels de pouvoir discuter de leur condition médicale avec leur médecin et ne sont pas à prendre comme recommandations individuelles. Bien que tous les efforts soient déployés afin que tout le matériel contenu sur le site internet de Nishmat pour la Santé Féminine et la Halakha soit exact et à jour, celui-ci est présent pour la commodité de l’utilisateur et se saurait être considéré comme officiel. Toute recommandation médicale doit être obtenue par le biais d’un professionnel de la santé reconnu.