Site internet de Halakha et de santé féminine de NishmatIn memory of Chaya Mirel bat R' Avraham

  • Hebrew
  • English
  • Espnaol
  • Francais

Category Archives: Niddah

Couleurs permises et interdites

La clarification du statut halakhique de la couleur d’une sécrétion est très importante, et il est recommandé de ne pas supposer qu’une couleur est interdite avant d’avoir vérifié ceci. Une femme ne devient niddah que si la couleur de ce qu’elle a vu ou trouvé est définie comme l’une des couleurs impures halakhiquement. Si la… Read More

Avélout

Lorsque le couple est en période permise  Lorsque l’un des conjoints est en deuil, il est interdit au couple d’avoir des rapports intimes du moment du décès jusqu’à la fin de la chiva, même si le décès survient durant la période où ils sont permis l’un à l’autre. Il leur est également interdit de dormir… Read More

Loi Thoranique et décisions rabiniques (De’Oraïta et DeRabanan)

La « loi Toranique » (De’Oraïta) inclut non seulement les commandements cités de façon explicite dans la Torah, mais également leur interprétation rabbinique. Le terme de « décisions Rabbiniques » (DeRabbanan), quant à lui, se réfère aux décrets mis en place par les rabbins, nos Sages, après le don de la Torah. Ces décrets rabbiniques… Read More

Communautés et coutumes

Tout juif est astreint aussi bien à la loi écrite qu’à la loi orale (cette dernière, telle qu’elle est dérivée de la littérature halakhique). Mais il a en outre toujours existé des coutumes et des interdits locaux, lesquels n’ont toutefois de portée que dans les endroits où ils sont observés. Une coutume (minhag) peut également… Read More

Sources des halakhot de Niddah dans la Torah

Les lois de niddah apparaissent par deux fois dans la Torah, une fois dans le contexte des relations sexuelles interdites, et une fois dans celui de la pureté familiale. Niddah et Intimité Dans le Lévitique 18 :19, il est écrit : « lorsqu’une femme est isolée par son impureté (= niddah), n’approche point d’elle pour… Read More

Niddah- introduction

Le terme niddah, tel qu’il est défini dans la Torah, fait référence à la menstruation. La Torah décrit par ailleurs d’autres situations similaires, comme par exemple celui du flux ressemblant aux règles mais survenant à un moment inattendu du cycle mensuel ou bien s’étendant sur une période de plus de sept jours (zavah), et également… Read More

Hargachah (sensation)

Selon  la Torah, un saignement utérin ne rend une femme niddah que s’il est accompagné d’une hargachah (sensation physique). Toutefois, selon la Loi rabbinique, à laquelle nous sommes également astreints, une femme devient niddah même sans avoir éprouvé une telle sensation. Cependant, le fait d’avoir (ou non) ressenti une sensation peut avoir une importance dans… Read More

Taches (Ketamim)

Selon la loi thoranique, une femme ne devient niddah que dans la situation où elle éprouve une sensation (hargachah) accompagnant le saignement. Toutefois, nos Sages ont décrété qu’un flux sanguin, même dépourvu de toute sensation, rend néanmoins une femme niddah. Par ailleurs, même en l’absence de tout flux sanguin, nos Sages ont décrété qu’une femme… Read More

La Hargachah masquée

Les cas où une femme ne devient pas niddah car la tache qu’elle a trouvé ne réponds pas aux critères lui conférent ce statut ne sont valables que si elle n’a pas eu de hargachah. S’il y a eu une sensation et qu’elle a été suivie d’une tache sur les vêtements ou une autre surface, il… Read More

Papier toilette et serviettes hygiéniques

Taches sur le papier toilette S’agissant des taches, la question la plus courante vise le cas d’une femme qui trouve du sang sur son papier toilette. En premier lieu, notons que la manière la plus simple d’éviter ces questions est de simplement éviter de regarder le papier toilette. En effet, il n’y a aucune obligation… Read More